Comprendre l’importance de la diversification des investissements bancaires

En tant qu’investisseur, vous devez savoir qu’il n’est pas conseillé de mettre tout son argent sur un même et seul actif. En effet, cela conduit très vite droit dans le mur, car investir, c’est accepté déjà de perdre ou de gagner. Cela ne dépend pas de vous. C’est là qu’intervient l’importance de la diversification, lisez ce qui suit pour vous informer sur le sujet.

Importance de la diversification des placements bancaires

C’est bien d’investir, mais c’est encore mieux de le faire avec intelligence. Dans le monde des affaires, il est déconseillé de mettre tous ses œufs dans le même panier. En effet, la diversification des investissements est un moyen efficace de réduire les risques dans une situation de marché normale. Lorsque vous possédez des placements qui évoluent différemment, les gains des uns peuvent compenser les pertes des autres.

A voir aussi : Comment investir son argent en bourse ?

Sans doute, tous vos placements ne peuvent afficher un mauvais rendement en même temps. Par contre, si vous misez toute votre épargne sur un seul actif et qu’il affiche un mauvais résultat, vous perdrez tout ! La diversification n’est pas d’abord faite pour augmenter votre retour sur investissement, mais pour minimiser le risque y afférent. Ainsi, le rendement potentiel n’est pas sacrifié ; cela constitue donc une garantie pour un retour sur investissement.

Comment diversifier ses investissements bancaires ?

La meilleure façon de diversifier vos placements, c’est d’investir dans plusieurs catégories d’actifs. Une catégorie d’actifs, c’est en effet un groupe de financement ayant les mêmes caractéristiques en matière de rendement et de risque.

A lire également : Quel est le taux d'un prêt étudiant ?

Pour les investissements bancaires, il existe trois principales catégories d’actifs. La première, c’est les liquidités et équivalents d’argent (les fonds du marché monétaire, les comptes d’épargnes, etc.). Ensuite, il y a les placements à revenu fixe. Il s’agit des obligations, des fonds négociés en bourse à revenu fixe, etc.

La dernière catégorie concerne les actions. Vous pouvez donc combiner les placements à revenu fixe et des actions dans un portefeuille. Cela vous aidera à atténuer les écarts de rendement, car ces deux catégories d’actif ont des caractéristiques différentes.

Les limites de la diversification des investissements

diversification des investissements bancaires

Il est vrai que faire varier ses investissements fournit une protection raisonnable dans une situation normale du marché. Cependant, cette protection est comprise lorsque la situation du marché est extrême. Il s’agit généralement des évènements imprévus.

Par exemple, lorsqu’il y a un krach boursier ou qu’un État est en difficulté de paiement, les marchés deviennent moins liquides. Cela provoque qu’il y a une diminution de la plupart des placements.

La notion du risque systémique

En matière d’investissement, il y a toujours une partie du risque qui ne peut être diversifiée. Elle s’appelle le risque systémique. En effet, le risque systémique peut être défini comme un effet « boule de neige ». Il s’agit d’évènements particuliers pouvant impacter d’autres institutions financières et donc menacer la stabilité du système financier mondial. Ce risque est non seulement une variable imprévisible, mais aussi impossible à éviter.

Par ailleurs, il y a les risques sectoriel et idiosyncratique qui se cachent derrière celui systémique. En réalité, le risque systémique intègre les variations des taux d’intérêt, les récessions, l’inflation et le changement climatique. Ainsi, pour une diversification bien construite, il est conseillé de placer son épargne dans plusieurs secteurs d’activité. À cet effet, vous pouvez choisir les secteurs de la santé ou des infrastructures en plus de celui des finances bancaires.

vous pourriez aussi aimer