À combien s’élèvent les frais d’agence immobilière ?

10

Les frais d’agence immobilière ne sont pas fixes chez tous les professionnels. Si certaines prestations sont encadrées par la loi, d’autres sont libres. Les frais du professionnel immobilier libres sont ceux liés à la vente. Les tarifs pour une location eux, sont encadrés par la loi ALUR. La rémunération de l’agence immobilière change donc selon chaque prestation. Quel budget prévoir pour les frais d’agence immobilière ?

Des frais soumis à un pourcentage de de 3 à 10 % du prix de vente

Il est vrai que pour une vente ou un achat de bien immobilier, les frais d’agence sont fixés librement. Cependant, ces frais doivent rester dans une marge de pourcentage donné. La commission du professionnel de l’immobilier est généralement comprise entre 3 et 10 % du prix du bien.

A voir aussi : Comment déclarer les locations Airbnb ?

Ce taux est applicable à toutes les agences immobilières. Elles ont donc pour obligation de la respecter et ne pas dépasser la barre des 10 %, quelles que soient les conditions de la vente. Le prix du bien immobilier est donc un facteur déterminant pour la fixation des frais d’agence.

Plus le prix du bien sera élevé et plus les frais le seront également. Le taux étant compris entre 3 et 10 %, vous pouvez toutefois négocier pour qu’il vous soit appliqué un taux plus proche du minimum. Cela vous permettrait d’alléger un peu la rémunération de l’agence.

A lire également : Comment exclure un membre de la SCI ?

Les frais d’agence pour une location

Dans le cadre d’une location, la rémunération du professionnel est encadrée par la loi ALUR. Des prix sont fixés par m2 et ils varient selon chaque localité ou territoire sur lequel se trouve le bien immobilier.

Ainsi, en zone très tendue où les demandes de location, d’achat d’immeuble et les prix appliqués sont très élevés, le m2 est à 12 euros. Dans les zones tendues, le m2 est facturé à 10 euros. Pour les zones non tendues où tout ce qui a rapport à l’immobilier est légèrement bas, le m2 est à 8 euros.

Ces prix seront ensuite appliqués à la superficie totale du bien à louer pour déterminer des frais de l’agence immobilière. La rémunération du professionnel de l’immobilier pour une location dépend donc de la situation géographique du bien et de sa superficie.

Des frais d’agence négociables dans une vente immobilière

Quand bien même, tout est encadré par une loi en matière de location, ce n’est pas le cas pour une vente. Comme expliqué plus haut, les prix, lorsqu’il s’agit d’une vente, suivent des taux compris entre 3 et 10 % du prix de vente. Vous pouvez donc négocier les frais d’agence immobilière pour ce type de prestation.

Discutez avec le professionnel pour qu’il vous soit appliqué le taux de 3 % ou pour que vous ne vous en éloigniez pas trop. Le pourcentage choisi par l’agence immobilière se fait après l’analyse de toutes les prestations effectuées pour la vente.

L’estimation du bien, les visites, les photos pour l’annonce immobilière et plusieurs autres détails sont pris en compte. Tous ces services n’étant pas soumis à un prix fixe, vous pouvez facilement négocier le prix et avoir un taux abordable.

Les frais d’agence immobilière varient donc selon qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location. Pour une vente, un pourcentage est appliqué au prix du bien. Dans une location, la zone et la superficie du bien sont les facteurs déterminants.

vous pourriez aussi aimer