Qui est le saint patron des animaux ?

24

 

Saint Roch patron des chiens et des pèlerins Saint Roch patron des chiens et des pèlerins

Aujourd’hui, nous célébrons San Roch, le saint patron des chiens et des pèlerins. Mais pas seulement les pharmaciens et ceux qui souffrent d’articulations aussi. Aujourd’hui, de nombreux militants des droits des animaux, amateurs de chiens ainsi que Easydogs le journal en ligne n’ont pas pu éviter d’en parler et de souhaiter bonne chance à ceux qui portent ce nom et ceux qui ont la noblesse du cœur d’aimer les animaux.

A lire en complément : Qu'est-ce qui augmente au 1er janvier 2020 ?

On sait peu de choses sur ce saint, qui fut l’un des plus illustres du XIVe siècle et l’un des plus chers à tous les chrétiens. Originaire de Montpellier (France), nous racontons des choses merveilleuses sur sa jeunesse. Vingt ans, privé de son père et de sa mère, il distribua une partie de ses biens aux pauvres et un autre à un oncle paternel. Puis, déguisé en pèlerin, il se rendit à Rome pour mendier de visiter le centre du christianisme, siège de la vérité et de la civilisation, et voir le Pasteur Suprême des Peuples et Les nations, le pape.

En traversant les quartiers de cette belle Italie, il apprit que la peste tuait de nombreuses parties de la péninsule. Et voici Saint Roch dans la région de Gênes, en Toscane, à Cesena, à Rimini et surtout à Acquapendente, pour devenir consolateur des malades pauvres et faire des merveilles de la charité chrétienne. Il fut accueilli partout comme un sauveur, et à Rome son nom résonnait avec la bénédiction. Mais il évitait les louanges et, pour éviter cela, peu de temps après avoir satisfait sa piété, il quitta la Ville éternelle et se rendit à Piacenza, où la maladie mortelle était répandue. Ici, son apostolat était merveilleux, héroïque, surhumain, et Dieu le bénit tellement, que parfois un signe de croix suffisait pour rendre les soins de santé pour beaucoup. Mais enfin, lui aussi fut attaqué par la peste : pour ne pas être un fardeau pour personne, il se retira dans une grotte à l’extérieur de la ville où, consumé par la fièvre, il souffrait d’une douleur indescriptible. Cependant, la Divine Providence (comme elle l’avait déjà fait un jour avec grand anchoret de Thebaid), envoya son pain tous les jours au moyen d’un chien. Guéri par la grâce de Dieu et pour l’aide d’un pieux seigneur qui, sur les traces du chien, avait trouvé le pauvre patient, Roch quitta Piacenza et se retira en France. Là, considéré comme un espion, complice de son oncle lui-même, à qui il avait laissé une partie de ses biens, il fut mis en prison. Il a ensuite passé ses dernières années dans l’anonymat.

A lire en complément : Comment entrer dans la mine du Temple Sadida ?

Quand il mourut, comme on le croit le 16 août 1327, les voix des enfants se sont entendues en criant : « Le Saint est mort ! Et les cloches sonnaient pour elles-mêmes à la fête. Saint Roch était venu recevoir le prix pour son travail acharné et ses bons travaux.

L’ histoire de sa vie sainte a été apprise d’un texte qu’il a laissé à la postérité, mais surtout, Sa sainteté nous a été révélée par les innombrables miracles que la Providence a faits sur sa tombe glorieuse. La dévotion à St Roch est universelle et est invoquée contre les maladies contagieuses.

vous pourriez aussi aimer