Pourquoi vous avez choisi de travailler dans un centre d’appel ?

11

Téléopérateurs, client manager, superviseurs, publications sur les sites publicitaires au Maroc n’ont que pour eux. En fait, la profession liée au téléphone ne connaît pas de chômage. En outre, les centres d’appels au Maroc recrutent toute l’année. Pour développer leurs activités, ces centres sont constamment à la recherche de nouveaux employés. Avec des conditions de travail attrayantes et des propositions tentantes. L’accessibilité est l’un des avantages dans ce domaine. Pour intégrer une société d’externalisation de centre d’appels, pas besoin d’un doctorat. Dans la plupart des sociétés, un diplôme d’enseignement supérieur suffit.

Les avantages de travailler dans un centre d’appels

Lors du recrutement de téléopérateurs, les entreprises offshore privilégient les qualités professionnelles des candidats plutôt que leurs diplômes. Pour réussir dans ce secteur, la facilité relationnelle, l’esprit d’équipe et le sens de l’écoute sont indispensables. En outre, dans un centre d’appels il y a plusieurs messages, qui correspondent à chaque profil et diffèrent d’une campagne à l’autre. Entre le commerce du télévendeur et téléprofessionnel, les tâches diffèrent, même si le travail est toujours d’être au téléphone. Il suffit de répondre au critère relationnel comme avoir un talent de négociation, avoir le désir d’aider les autres ou d’être de nature curieuse, il y a toujours une position qui correspond au profil souhaité. Il convient de noter que les heures dans les centres d’appels au Maroc sont très flexibles. Étant donné que les personnes à prospecter sont principalement des résidents en France ou dans un autre pays, il est nécessaire de prendre en compte le décalage horaire. Les heures du centre d’appels sont donc classées en deux quarts de travail : le quart de jour et le quart de nuit. Chaque candidat pourra choisir le calendrier qui lui convient. Certains peuvent donc étudier en même temps ou mener d’autres activités en parallèle. Cette disponibilité peut être l’une des raisons pour lesquelles les opérateurs d’équipe ont des étudiants en eux.

A voir aussi : Quel est le prix d'une assurance jeune conducteur ?

Une atmosphère de travail dynamique

Au Maroc, l’âge moyen des employés dans les centres d’appel est d’environ 30 ans. Il va sans dire que l’atmosphère dans un centre d’appels est très différente de celle d’un cabinet comptable. En outre, avoir à « parler » toute la journée, ce que le travail exige, il y a une grande solidarité et un dynamisme palpable. De plus, le travail d’équipe y trouve sa place. Au fur et à mesure qu’il se développe rapidement, un employé peut rapidement passer d’un simple agent à un agent de recrutement ou à un superviseur, peu importe son âge. En effet, ce sont l’expérience et les compétences qui défendent. Avoir une promotion interne est très fréquent dans les centres d’appels. Au lieu de recruter et de former des postes qualifiés, les recruteurs préfèrent utiliser les ressources disponibles. L’évolution d’un centre d’appels est la suivante : simple agent (télévendeur, télévendeur), superviseur ou formateur, puis gestionnaires de plateau.

Une connexion rapide pour vous accompagner contactez-nous.

A voir aussi : Quel est le cours de l'argent aujourd'hui ?

vous pourriez aussi aimer