Qui est le ministre de la santé

4

La cérémonie de transfert du pouvoir d’Agnès Buzynà Olivier Véran est prévue pour la matinée. Mais qui remplacera celui qui est notre ministre de la Solidarité et de la Santé depuis mai 2017 ?

Nous avons appris ce week-end, Agnès Buzyn a été choisi pour remplacer Benjamin Griveaux à la campagne pour l’Hôtel de Ville de Paris. Nous avons donc dû remplacer notre actuel ministre de la Santé. Emmanuel Macron a de nouveau choisi un médecin pour reprendre le mandat : Olivier Véran, neurologue âgé de 39 ans et membre du LRM de l’Isère, rapporteur général de la Commission des affaires sociales depuis 2017.

A découvrir également : Comment bien vieillir en bonne santé

Un changement de continuité

Mais que les Français se rassurent, Olivier Véran connaît « tous les dossiers en cours ». Il est vrai que la démission expresse d’Agnès Buzyn au milieu de la crise coronavirus et au moment même lorsque le débat sur les pensions bat son plein, grince quelques dents… Mais le gouvernement le dit : son successeur est évidemment totalement prêt à prendre en main tous les sujets du moment, et même les plus brûlants. Avec la nomination d’Olivier Véran, la présidence de la République a opté pour un changement de continuité, le neurologue travaillant déjà sur les questions de santé à l’Assemblée nationale.

Retour sur une carrière éblouissante

Lire également : Combien de pas par jour pour être en bonne santé

Après son entrée en politique en 2012 en tant que député de Geneviève Fioraso, alors ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Olivier Véran a ensuite occupé un poste de conseiller régional en Auvergne-Rhône-Alpes pendant cinq ans. Déjà approché au Ministère de la Solidarité et de la Santé en 2017, Agnès Buzyn lui est enfin préféré. La nomination d’un neurologue marié à un gynécologue-obstétricien, et le père de deux enfants, est donc logique pour le gouvernement. Bonne chance à notre nouveau ministre !

lorsque le débat sur les pensions bat son plein, grince quelques dents… Mais le gouvernement le dit : son successeur est évidemment totalement prêt à prendre en main tous les sujets du moment, et même les plus brûlants. Avec la nomination d’Olivier Véran, la présidence de la République a opté pour un changement de continuité, le neurologue travaillant déjà sur les questions de santé à l’Assemblée nationale.

Retour sur une carrière éblouissante

Après son entrée en politique en 2012 en tant que député de Geneviève Fioraso, alors ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Olivier Véran a ensuite occupé un poste de conseiller régional en Auvergne-Rhône-Alpes pendant cinq ans. Déjà approché au Ministère de la Solidarité et de la Santé en 2017, Agnès Buzyn lui est enfin préféré. La nomination d’un neurologue marié à un gynécologue-obstétricien, et le père de deux enfants, est donc logique pour le gouvernement. Bonne chance à notre nouveau

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!