Pourquoi et comment apprendre le néerlandais ?

Vous hésitez encore à apprendre le néerlandais ? Vous vous dîtes peut-être que, contrairement à l’anglais, le néerlandais ne représente pas un atout sur le plan professionnel. La manière dont la langue est construite vous semble d’une complexité inouïe, et son apprentissage vous effraie. Pas si vite : il est temps de démonter quelques mythes sur cette belle langue germanique qu’est le néerlandais.

Parler néerlandais, est-ce un atout dans le monde professionnel ?

Le néerlandais trouve historiquement son origine aux Pays-Bas, où elle est la seule langue officielle, et dans les Flandres belges et françaises. Il s’agit de l’une des trois langues officielles en Belgique (avec le français et l’allemand), pratiquée par plus de 50% de la population, et qui est également parlée au Luxembourg et dans le nord de la France, en tant que dialecte régional. Si vous envisagez de travailler dans le Benelux, la maîtrise du néerlandais est donc fortement conseillée, voire nécessaire sur le plan professionnel.

A découvrir également : Combien de photos pour un passeport ?

Mais qu’en est-il lorsque l’on s’éloigne un peu plus des Pays-Bas ? Le néerlandais n’est pas une langue universelle qui compte de nombreux locuteurs, natifs ou non, à l’inverse de l’anglais, du mandarin, de l’espagnol ou encore de l’allemand. Mais c’est justement ce qui fait sa force : très peu de personnes (en dehors du Benelux) parlent néerlandais, il s’agit donc d’une compétence rare sur laquelle il est intéressant de se positionner, un peu comme un marché de niche. Le néerlandais est d’ailleurs très utilisé dans de nombreux domaines de l’innovation et de la recherche.

Le néerlandais, une langue plus difficile à apprendre que les autres ?

Le néerlandais est une langue germanique, comme l’anglais, l’allemand et la plupart des langues scandinaves, ce qui peut être déstabilisant pour les francophones, généralement plus à l’aise avec les langues latines. Pourtant, apprendre le néerlandais n’est pas si difficile ! Tout d’abord, si vous parlez déjà anglais ou allemand (ou les deux, encore mieux), l’apprentissage de la langue en sera grandement facilité, car les langues germaniques ont de nombreuses similarités et les compétences acquises dans l’une sont facilement transférables aux autres. Ensuite, si c’est la ressemblance avec l’allemand qui vous terrifie, sachez que la grammaire néerlandaise est beaucoup moins complexe que sa cousine, notamment en raison de l’absence de déclinaisons. Enfin, la prononciation est beaucoup plus accessible que celles des langues scandinaves pour les francophones.

A découvrir également : Organiser un enterrement de vie de garçon à la hauteur de vos attentes

Apprendre le néerlandais en voyageant en Belgique et aux Pays-Bas

Comme pour toute autre langue étrangère, le meilleur moyen d’apprendre le néerlandais est l’immersion totale, idéalement aux Pays-Bas ou dans les Flandres belges, où la langue est majoritaire. Cette immersion peut être complétée de cours de langue sur place, dispensée par des professeurs natifs, dans le cadre de séjours linguistiques par exemple. Cette combinaison d’immersion et de cours permet généralement de faire des progrès extrêmement rapides. Elle peut être conjuguée à des méthodes autodidactiques comme le visionnage de films et séries en néerlandais, la lecture de livres et d’articles en néerlandais ou encore l’utilisation d’applications ou de sites web proposant, gratuitement ou presque, des exercices d’expression et de compréhension orales et écrites permettant d’apprendre les bases de la langue.

vous pourriez aussi aimer