Comment renouveler son ordonnance ophtalmologique ?

Prenez rendez-vous avec un professionnel de la santé : la plus grande angoisse de nombreux porteurs de lunettes  ? C’est souvent ce que nous entendons, de toute façon. Les intervalles de temps inappropriés, les praticiens débordés, l’attente entre deux rendez-vous…

En plus de notre prise de rendez-vous optimisée, nous vous facilitons la vie.

A lire également : Quels sont les avantages de la chirurgie esthétique du visage ?

Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur un éventuel renouvellement des lunettes, un besoin de changement de lentilles correctives ou une urgence optique.

Renouveler une paire de lunettes

Depuis 2007, des dispositions ont été prises pour faciliter l’accès à l’expertise des praticiens et aux pratiques de nettoyage. Aujourd’hui, si votre demande concerne uniquement un renouvellement de vos lunettes , il n’est plus obligatoire de consulter votre ophtalmologiste. Gagnez du temps !

Lire également : Comment devenir soigneur animalier au zoo de Beauval ?

Lunettes de renouvellement sans voir un ophtalmologiste

Depuis 2016, il n’est plus essentiel d’aller chez votre ophtalmologiste pour changer vos lunettes : l’idée de cette réforme était de faciliter le renouvellement des lunettes.

En effet, si vous ne cherchez pas à acquérir vos premiers verres correcteurs, votre opticien de lunettes peut prendre soin de vous sur présentation de la dernière prescription délivrée par votre ophtalmologiste. Attention toutefois aux délais de validité :

  • Si vous avez moins de 16 ans : prescription de moins d’un an
  • Si vous avez entre 16 et 42 ans : commandez moins de 5 ans
  • Si vous avez plus de 42 ans : commandez moins de trois ans
  • Si vous avez des pathologies graves (diabète, glaucome, forte myopie, DMLA) : prenez rendez-vous avec votre ophtalmologiste, un examen oculaire peut être nécessaire

Dans certains cas, votre ophtalmologiste peut indiquer, par une déclaration sur votre ordonnance, sa durée maximale de validité. Les critères d’âge énoncés ici sont alors nuls.

Depuis 2016, selon les mêmes prérogatives, votre opticien est également en mesure d’ ajuster le degré de correction de vos verres s’il n’y a aucune mention contraire sur votre prescription et s’il s’avère que vos lunettes ne sont plus adaptées à votre vue.

Ce type d’adaptation concerne essentiellement la presbytie, l’astigmatisme et la myopie.

Dans le cas d’une adaptation du degré de correction, le prescripteur original de votre prescription/prescription (votre ophtalmologiste) sera informé.

Cas spécial : urgence optique

Renouveler mes lunettes sans ordonnance

Si vos lunettes sont cassées, en l’absence d’une alternative médicale appropriée et si l’urgence est constatée, vous pouvez également faire refaire vos lunettes directement auprès de votre opticien, même si votre prescription n’est plus valide. Pour ce faire, votre opticien déterminera votre degré de correction à partir d’un examen de vos lentilles correctives endommagées.

Que faire en cas d’urgence optique ?

Les seules circonstances dans lesquelles un nouvel équipement optique peut vous être livré par votre opticien sans ordonnance (c’est-à-dire sans ordonnance médicale directe) sont les suivantes :

  1. En cas de perte
  2. En cas de vol
  3. En cas de casse

Si votre ordonnance n’est plus valide, vous devrez payer pour vos nouvelles lunettes.

Remboursements lunettes, dans de telles circonstances, dépendent de votre mutuel, de votre caisse d’assurance maladie et d’assurance maladie complémentaire ; contactez-les au préalable.

Rappelez-vous que votre opticien n’est pas en mesure de prescrire des lunettes comme un ophtalmologiste est.

Comment changer vos lunettes avant 2 ans ?

Le principal critère pris en compte par les porteurs de lunettes et les porteurs de lunettes en cas de renouvellement éventuel d’un équipement optique précipité ou précoce est le prix et le soutien des différentes agences de couverture sanitaire. Nous avons donc examiné la question des remboursements pour vous !

Cette question est souvent posée, surtout parce que les limites de temps ne sont pas toujours comprises par les porteurs de lunettes.

Si vous êtes jeune, par exemple, ou si vous souffrez d’une déficience visuelle grave, vous pourrez changer vos lentilles correctives beaucoup plus régulièrement qu’une personne ayant seulement un léger défaut oculaire tout en étant remboursé.

S’ il ne s’agit pas d’une urgence ou d’un risque vérifié de diminuer votre acuité visuelle, notez ceci :

  • Les questions relatives aux soins doivent être discutées à l’avance avec votre assurance
  • Il est possible de changer vos verres correcteurs sans changer votre monture (même l’exigence possible de prescription)
  • Dans l’ensemble, il est possible de changer complètement l’équipement optique en une toute nouvelle paire de lunettes quand vous le souhaitez. Attention : votre assurance peut ne pas vous suivre
  • Appliquer pour un nouveau traitement (anti-rayures, anti-buée) nécessite un changement de lentilles. Pour les lentilles polarisantes, le changement est également un impératif

Acheter mes premières lunettes correctives

Votre vue a soudainement chuté, vous voyez pour la première fois que vous souffrez d’une déficience visuelle et que vous allez devoir porter des lunettes  ?

Ne paniquez pas ! En France, on estime que 50 millions de porteurs et de porteurs de lunettes sont estimés. De plus, les lunettes sont aujourd’hui à la mode accessoires ainsi que des lunettes de soleil .

Seul ou avec l’aide de votre médecin généraliste, choisissez un ophtalmologiste et prenez rendez-vous. Comme ci-dessus, les temps d’attente peuvent être particulièrement longs, surtout dans les grandes villes… Si possible, n’hésitez pas à contacter les praticiens des villes proches de la vôtre, les délais pourraient être plus courts.

Pour l’achat de vos premiers verres correctifs, un passage à travers l’expertise professionnelle d’un ophtalmologiste est essentiel : c’est lui qui qualifiera la déficience visuelle que vous souffrez et le degré de correction dont vous avez besoin.

Si vous voulez porter des lentilles de contact , faites-le savoir.

Un bon site pour tout savoir sur la validité des ordonnances ophtalmologique 

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut savoir pour renouveler son ordonnance ophtalmologique correctement. Comme vous le voyez, les ordonnances ophtalmologiques sont un cas un peu particulier. Il est facile de se perdre dans ce dédale d’informations bourré d’exceptions… Les cas des urgences optiques, notamment, est à connaitre pour se faire rembourser efficacement.

En tout cas nous le savons, beaucoup de nos lecteurs atterrissent sur cette page après une recherche sur la validité ordonnance ophtalmo. Après avoir décrit le cas particulier du renouvellement d’ordonnance, nous voulions donc vous donner un maximum d’informations en vous fournissant des informations précises à ce sujet. Pour tout savoir sur la durée de validité des ordonnances ophtalmologiques, il vous suffit de cliquer sur le lien ci dessus ! 

Le site validité-ordonnance.fr est d’une remarquable précision. Il a envisagé tous les cas de figure, alors n’hésitez pas à le consulter. En effet comme vous le verrez, il n’y a pas de réponse simple à cette question qui pourrait sembler toute bête. La durée de validité d’une ordonnance ophtalmo dépend de plusieurs critères. Tout d’abord, la réponse ne sera pas forcément la même selon qu’il s’agisse d’une ordonnance pour des lunettes ou d’une ordonnance pour des lentilles de contact. Ensuite, selon votre âge, la durée de validité pourra être de moins d’un an, de 5 ans, ou encore de 3 ans ! Et comme nous l’avons vu, pour le renouvellement le principe ne sera pas le même si vous vous rendez directement chez un opticien, ou si vous voulez prendre un rendez-vous chez l’ophtalmologiste. 

Mais pas d’inquiétude vous saurez tout en consultant ce site. Vous saurez d’ailleurs tout sur la validité de tous les types d’ordonnance : kiné, radio, médicament, prise de sang, prothèses auditives, semelles orthopédiques… 

 

vous pourriez aussi aimer