Combien coûte une assurance habitation ?

35

Enfin fatigué de faire les réparations tout seul chez vous, vous décidez de souscrire à une assurance habitation. Il vous faut connaître à l‘avance le coût de ce service. L’article suivant en dit long sur le sujet.

La position du bien assuré

Il n’est pas toujours simple d’assurer un logement. Lorsque vous choisissez un assureur, il prend soin d’évaluer en premier lieu la position pour savoir ce qu’il y a lieu de faire.

A lire aussi : Adaptateurs Intex mâles 32 ou 38 mm ?

Si la position du bien est un peu éloignée de la ville en général et des sinistres en particulier, c’est un bon atout, en votre faveur. Vous devriez donc voir si l’emplacement du logement n’est pas trop proche de certaines infrastructures à risque qui pourraient rapidement endommager le bien.

Généralement, on remarque que les maisons situées dans les zones proches de la nature et des structures saines et sans inconvénient pour l’immobilier ont le plus faible coût d’assurance habitation. Cela fait suite à l’appréciation objective du bien par l’assureur. On peut se retrouver avec un tarif de moins de 15 euros par mois.

A voir aussi : Comment faire une chambre dans un salon ?

Les caractéristiques du bien

Les caractéristiques de la maison ont un impact considérable sur le coût d’une assurance habitation. C’est en fonction de la surface occupée par le bien que l’on fixe le prix de son assurance habitation. Cela va parfois jusqu’à la considération du poids de la construction. Ici, l’on fait cas du nombre d’étages que la maison comprend. Si vous en avez énormément, cela vous reviendra un peu plus cher.

C’est donc normal que l’on verse 37 euros par mois pour l’assurance habitation d’une maison avec deux appartements. On paiera 100 euros pour une maison avec 6 appartements au plus. Pour une maison à usage individuelle, l’on redescend à 30 euros le mois.

Les caractéristiques du bien prennent aussi en compte la date d’achèvement du chantier de l’habitation. Cela suppose que le prix varie en fonction de l’âge du bien immobilier. Lorsque celui-ci est vieux, vous avez alors droit à un coût un peu plus important. L’on considère que le vieux peut exiger un plus grand investissement. En plus, on ne peut rien en tirer comme bénéfice sans prévoir des travaux au préalable.

Si vous avez construit et avez prévu par exemple, des boutiques en dessous de l’immeuble, cela risque d’augmenter le coût de l’assurance habitation. Cela veut dire que vous demandez à l’assureur de s’occuper de potentiels commerçants. Puisque c’est un pan supplémentaire, le coût en prend un coup.

L’historique de collaboration du client

Le client est aussi contrôlé et examiné pour la fixation du coût de l’assurance habitation. C’est en fonction de la qualité de sa collaboration avec tous ses autres prestataires que l’on pourrait espérer bénéficier d’une bonne assurance auto. Le coût est donc parfois une affaire de prestige lié à l’âge, au profil ou à l’importance financière.

Si vous avez par exemple, un historique de réclamations antérieures, votre assurance habitation s’établira selon les données qui y sont. Si l’assureur remarque que vous recourriez souvent à votre assureur, c’est que vous pouvez lui compliquer la vie. S’il n’est pas possible de refuser de vous servir, l’on peut porter le coût par exemple à 200 euros, voire 300 euros, par mois.

vous pourriez aussi aimer