Lipœdème comment savoir ?

5

Parmi les troubles pathologiques qui peuvent surtout toucher les femmes, on peut noter le lipœdème. Si la maladie touche plus souvent la gent féminine, c’est parce qu’elle tire sa source des dérèglements hormonaux qui surviennent pendant la puberté ou la grossesse. Cependant, elle peut présenter des symptômes qui s’apparentent à d’autres pathologies rendant difficile son identification. Heureusement, certains signes principaux peuvent vous alerter.

Les signes du lipœdème

Afin de mieux identifier le lipœdème, il est essentiel de connaître la pathologie. En effet, il faut retenir que c’est une maladie qui implique une répartition disproportionnée des cellules adipeuses au niveau des bras et des pieds.

A lire en complément : Comment soigner son animal gratuitement ?

Comme son nom l’indique, c’est un gonflement induit par une mauvaise répartition de la graisse. Toutefois, les symptômes classiques de la pathologie semblent être communs à des cas d’obésité. Toutefois, il existe des signes intrinsèques qui peuvent vous interpeller.

Le lipœdème entraîne une sensibilité à la douleur des zones touchées. Sous tension ou sous pression, la personne atteinte peut ressentir de vives douleurs selon les cas. L’apparition des gonflements est toujours symétrique. Elle touche donc les deux membres qu’ils soient inférieurs ou supérieurs.

A lire aussi : Quels sont les avantages de la chirurgie esthétique du visage ?

D’autres symptômes extérieurs peuvent également vous alerter sur votre état. Un patient atteint de ce trouble présente une forte prédisposition à l’apparition des tâches bleues sur son corps. Contrairement à l’obésité, l’adoption d’une bonne hygiène de vie (activités sportives, bonne alimentation, régimes, etc.) n’a aucun effet sur les masses de graisses.

Dans l’ensemble, le corps se trouve mal agencé. En effet, lorsque la partie supérieure du corps est atteinte, le bas du corps présente une minceur assez remarquée et inversement.

Les stades de développement

Si certains signes ne trompent pas, il faudra souligner qu’ils dépendent du stade de la pathologie. En effet, le lipœdème se développe en 3 stades. Ainsi, lorsqu’il est rapidement pris en charge, l’évolution vers l’étape suivante ne sera pas remarquée.

Au stade I, les tissus du corps s’épaississent uniformément et gardent une allure lisse. Au deuxième stade, le patient a « peau d’orange ». À ce stade, la surface cutanée arbore une allure irrégulière. Elle présente un aspect ondulé marqué par des nodules pouvant avoir la taille d’une noix ou celle d’un poing.

Pour ce qui est de l’évolution de la pathologie au stade III, on dénote une surface cutanée qui a durci et qui se démarque par sa grossièreté. C’est le stade final, où l’on remarque une augmentation drastique du volume des membres touchés.

Par ailleurs, il ne sera pas aisé de déterminer la pathologie en partant du principe que les symptômes varient d’un individu à un autre. De ce fait, il est nécessaire de vous rendre chez un professionnel de la santé pour un diagnostic optimal et fiable.

Les causes du lipœdème

De nombreuses causes peuvent être imputées à la pathologie qu’est le lipœdème. Cependant, elles ne sont pas forcément liées à l’alimentation comme le préconisent certaines idées reçues.

Selon les études réalisées en médecine, le mal est dû à un dérèglement hormonal. Sous l’effet de l’œstrogène, les cellules adipeuses chez la femme grossissent de manière significative entraînant des amas graisseux.

Les hommes peuvent également souffrir de la pathologie. En effet, la maladie peut être également génétique. Cela expose aussi bien les hommes que les femmes.

Pour finir, le lipœdème peut être traité par une thérapie de décongestionnante combinée qui implique un drainage lymphatique manuel ou avec la liposuccion.

vous pourriez aussi aimer