Comment faire quand un des deux ne veut pas divorcer ?

30

Que faire si mon conjoint ne veut pas divorcer ? La décision de divorce peut parfois être confondue par le conjoint. Que faire en cas de désaccord sur le sujet ?

Ce que dit le droit de la famille sur le divorce

La loi du 27 avril 2007 définit deux types de divorce. Le divorce par consentement mutuel est indiqué si les deux conjoints acceptent de mettre fin au régime matrimonial.

A lire aussi : Quel âge pour utiliser un trotteur ?

Le divorce pour disunité irrémédiable. Toutefois, les deux conjoints doivent également s’entendre sur les modalités de la séparation, en particulier en ce qui concerne les biens ou les enfants. L’autre type de divorce est . Depuis la loi du 27 avril 2007, la procédure a été grandement facilitée, notamment en garantissant le droit au divorce à la seule volonté de l’un des deux conjoints.

En fait, le refus de séparation par l’un des les conjoints sont peu susceptibles de conduire à un divorce par consentement mutuel. L’article 229 du Code civil réglemente le divorce en cas de désunion irrémédiable et précise qu’il peut être prononcé par le juge sur la base des preuves fournies par l’un des époux. Les paragraphes 2 et 3 de l’article 229 prévoient également l’examen des facteurs relatifs au temps de cessation de service.

A lire également : Quand reçoit-on l'avis d'imposition 2019 sur papier ?

Après avoir évalué le bien-fondé d’un divorce pour disunité irrémédiable, le juge décide de l’établissement de la pension alimentaire, de la répartition des biens ou de la garde des enfants .

Quelle est la procédure ?

Sachez que vous avez le droit de divorcer sans le consentement de votre conjoint. Une séparation de fait est une raison suffisante, si elle est prouvée depuis plus d’un an. Dans le cas d’une séparation plus récente, juge, lors d’une première audience, décide d’une deuxième audience pour une période d’un an.

Sinon, vous pouvez construire un journal prouvé qu’ils ne peuvent plus vivre ensemble. Ce dossier doit être soigneusement compilé, avec des faits exacts et prouvés. Une fois ce dossier rempli, une demande doit être déposée, sinon auprès de votre conjoint (qui rejette donc le divorce), auprès d’un avocat.

Pour établir ce cas, il est fortement conseillé d’avoir l’aide d’un avocat en droit de la famille.

 

vous pourriez aussi aimer