Tout ce qu’il faut savoir sur les bijoux anciens

Les bijoux anciens ne sont pas ringards ou démodés. Au contraire, ces pièces sont tendances même s’ils datent de plusieurs années. De plus, de nombreuses personnes sont séduites par ces bijoux. Mais comment connaître la valeur d’un bijou ancien ? Et comment reconnaître celui-ci d’un bijou contemporain ? Pour répondre à ces questions, on vous invite à suivre cet article !

Comment connaître la valeur d’un bijou ancien ?

L’évaluation de la valeur du métal et de la présence des pierres précieuses vous permet de connaître la valeur d’un bijou ancien. Mais, il ne faut pas non plus négliger quelques petits détails qui sont uniquement connus par les initiés. Vous trouverez ci-dessous quelques astuces pour connaître la valeur d’un bijou ancien.

A voir aussi : Quel bonnet pour quel visage ?

Le poinçonnage

Le poinçonnage est une marque placée par le bijoutier sur le bijou. Un grand nombre d’informations est fourni par celui-ci : teneur en or, nom du créateur, …. En général, cette marque est inscrite à l’intérieur des bijoux anciens.

Le test de l’aimant

Le test de l’aimant est un test très simple. Le bijou sera attiré par l’aimant dans le cas où celui-ci est en toc. Ce ne sera pas le cas par contre s’il est produit à partir de métal précieux. Comme la plupart des bijoux sont des alliages, il est important de nuancer le résultat du test. Certains bijoux peuvent alors avoir un faible magnétisme. Il vaut mieux choisir un vendeur doté d’une bonne réputation pour être sûr de l’authenticité d’un bijou ancien. Par ailleurs, si vous êtes à la recherche de bijoux anciens, vous pouvez trouver de maginifiques bijoux sur Antikeo !

A lire également : Montre : quel est le prix moyen de cet accessoire ?

Comment reconnaître un bijou ancien ?

Reconnaître un bijou ancien d’un bien contemporain n’est pas aussi simple. Il n’y a aucun doute si c’est un objet qui a parcouru les générations d’une famille. Par contre, vous devez être très vigilant si le bijou provient d’une boutique ou d’une brocante. En effet, de nombreux bijoux sont vendus sous l’étiquette « bijoux anciens » pourtant ils ne sont même pas authentiques. Il faut aussi faire très attention à la méthode de fabrication. La conception des bijoux anciens se fait généralement de façon artisanale. C’est bien plus tard que les procédés de fabrication à grande échelle ont été introduits. Tâchez de vérifier alors si la pièce présente des signes de fabrication artisanale lorsque vous examinez votre bijou ancien. En outre, documentez-vous sur les grands noms de la joaillerie de la première moitié du 20ème siècle et de la fin du 18ème siècle. Cependant, il ne faut pas oublier que même si le bijou n’a pas été conçu à la main, celui-ci peut être toujours un bijou ancien. C’est dans les années 1940 et 1950 qu’une grande partie des bijoux anciens ont été fabriqués en série. Une fois que vous avez terminé d’examiner la qualité de l’artisanat, pensez maintenant aux matériaux. Les bijoux anciens peuvent être créées à partir des matériaux nobles (l’or, le platine, les saphirs, les diamants) ou des matériaux moins onéreux (les strass, les améthystes, l’argent). Pour rechercher des marques à l’intérieur de la pièce, employez également une loupe. Le bijou ancien porte un cachet s’il est conçu en argent, en platine ou en or. Les bijoux les plus récents sont ceux qui sont produits à partir d’acier inoxydable.

vous pourriez aussi aimer