Quelle est la réforme retraite ?

Le régime des retraites fait actuellement l’objet d’un plan de réforme initié par le gouvernement français. En effet, le système des retraites en vigueur est considéré comme étant lacunaire par les contribuables. Ce dernier est jugé trop déficitaire et quelque peu flou étant donné la complexité des mécanismes qui le régissent. Ainsi, le projet de la réforme des retraites a vu le jour pour simplifier les règles du régime existant et garantir l’équité dans la distribution des pensions et le calcul des indemnisations. La grande nouveauté apportée par cette réforme serait l’instauration d’un système universel de retraite. Si vous désirez en savoir plus sur ce nouveau régime en plein établissement, nous vous conseillons de poursuivre la lecture de cet article.

La réforme de la retraite, mécanismes et fonctionnement

Les nouvelles dispositions établies par la réforme ont pour but premier de remédier aux lacunes du système existant en instaurant une série de nouvelles règles. Ces dernières auront pour visée de simplifier les mécanismes et les méthodes de calcul de la pension de retraite. Cela aura pour but de garantir une équité parfaite entre les salariés et les travailleurs indépendants ayant atteint l’âge de la retraite.

Lire également : Comment faire son liquide de cigarette électronique ?

En quoi consiste concrètement la réforme des retraites ?

Le projet de réforme du système de la retraite a vu le jour en 2017 à l’initiative de l’ancien premier ministre Edouard Philippe. Le projet a pris plus d’ampleur quand Jean-Paul Delevoye a été désigné, en 2019, comme Haut commissaire à la réforme des retraites. Le plan de réforme des retraites a pour but premier de réadapter les règles en vigueur afin de remédier à la complexité des dispositions prises par le système.

En effet, le régime des retraites pénalise les travailleurs en constante mobilité professionnelle, car il n’intègre pas un système de calcul efficace prenant en compte le cumul des statuts. De plus, les règles d’évaluation du montant de la pension sont beaucoup trop complexes et les exceptions beaucoup trop nombreuses. La réforme propose ainsi une série d’initiatives permettant d’élaborer des principes clairs et lisibles. En effet, les nouvelles réformes proposeront un service adapté aux besoins des salariés en facilitant les mobilités professionnelles.

A lire aussi : Comment savoir si une plainte est classée sans suite ?

Quelles sont les nouveautés prévues par la réforme du régime des retraites ?

Il faut savoir que le système de retraite actuel comprend 42 régimes et que ces derniers sont encadrés par des règles spécifiques. En effet, dans le cadre du système des retraites, il existe 3 niveaux de couverture.

  • La pension de retraite : c’est l’un des degrés obligatoires de l’assurance retraite. Le montant de la pension de retraite est calculé à partir du salaire annuel moyen, du taux de liquidation ainsi que la durée de validité du contrat d’assurance.
  • Le régime de la retraite complémentaire : ce niveau de garantie de l’assurance retraite permet de compléter les fonds fournis par la pension de retraite.
  • L’épargne retraite supplémentaire : ce niveau de couverture est tout à fait facultatif. Il donne droit à des options plus avantageuses.

La réforme des retraites vient ainsi révolutionner ce régime en instaurant un système universel et en uniformisant les taux de cotisations. La réforme prévoit également la fixation d’un âge pivot à 64 ans et une pension de retraite minimal de 1 000 euros. Les contribuables auront par ailleurs droit à une majoration de 5% pour chaque enfant à charge.

Le système de la retraite universel expliqué

Le système universel de retraite permet de simplifier le calcul des droits des actifs ayant atteint l’âge de la retraite. En effet, il combine les 42 régimes existants et prévoit une méthode simple et efficace de détermination de la valeur de la pension de retraite. Le régime repose ainsi sur un système de points et non pas de trimestres. Les personnes ayant atteint l’âge de la retraite pourront ainsi bénéficier d’une rente proportionnelle au nombre de points cumulés.

Cela n’est pas actuellement le cas, car la pension est déterminée selon l’âge du contrat ainsi que la valeur des points durant l’année de la retraite. Le montant associé aux points est réévalué annuellement, ce qui peut favoriser certains retraités et léser d’autres.

vous pourriez aussi aimer