Préparer son équipement pour la trottinette freestyle

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes adoptent une trottinette d’un nouveau genre. Il s’agit en effet de la trottinette freestyle. Si elle présente les caractéristiques classiques de son ancêtre, lorsqu’on y voit de près, on finit par remarquer que c’est un engin assez particulier. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quel est l’équipement nécessaire pour son utilisation ? Découvrez dans cet article, quelques informations utiles pour préparer son équipement pour la trottinette freestyle.

Porter un casque

Si aucune norme ne le précise, le casque fait partie des accessoires indispensables pour rouler sur une trottinette freestyle. Le port de casque concerne non seulement les conducteurs de moto, mais aussi les conducteurs de trottinette. Il s’agit d’un accessoire de protection qui vous protège pendant les accidents de circulation. Ainsi, il est déconseillé de conduire sa trottinette freestyle sans cet équipement.

A découvrir également : Découvrez les merveilles du monde lors d'une croisière Costa tour du monde

Vous avez la possibilité de vous servir d’un casque de vélo pour conduire cet engin. De plus, en ce qui concerne les modèles de casque, une large sélection vous attend aussi.

Se munir d’un plastron de protection

Comme un chevalier portant une armure qui part au combat, vous devez vous munir d’un plastron de protection quand vous allez rouler en trottinette freestyle. En fait, il s’agit d’un excellent équipement pour garantir la protection maximale de votre poitrine contre les éraflures ou bien contre les différentes contusions.

A voir aussi : Comment teindre un vêtement en noir ?

S’équiper des genouillères et des coudières

Après une chute accidentelle sur une trottinette freestyle, ce sont les membres inférieurs et supérieurs qui sont surtout touchés. Tout d’abord, il faut savoir que lorsqu’on se blesse aux coudes et/ou aux genoux, cela peut demander assez de temps pour guérir. Dans certains cas, les blessures laissent même des séquelles qui réapparaissent plus tard.

Pour cela, vous devez vous équiper de genouillères et de coudières. Ces deux accessoires s’occupent de la protection de vos genoux et de vos coudes en cas d’accident. La plupart des conducteurs les voient comme une certaine gêne au cours des déplacements. Pourtant, l’utilisation de ces accessoires aide le conducteur à ne pas se fracasser les coudes ou les genoux.

Mettre des gants de protection

En dehors des genouillères et des coudières, il vous faut aussi vous munir de gants et de protège poignet. Pourquoi ? La raison est simple. Comme vous l’aurez certainement constaté, les avant-bras, les mains et les poignets sont les zones du corps les plus exposées pendant les trébuchements ou les glissades sur la route.

À cet effet, il est conseillé de porter des gants de protection pour les mains. Aussi, les protège poignets garantissent la protection de vos poignets. Ces accessoires, faits de plastiques et de mousses, vous permettent d’éviter les blessures graves comme les membres cassés en cas de chute. En d’autres termes, ils représentent un rempart salvateur au cas où vous trébuchez ou chuterez.

Et ce n’est pas fini ! Non seulement ils vous offrent une protection contre les accidents, ces deux accessoires vous protègent de l’abrasion et du froid qui peuvent survenir pendant vos déplacements.

Porter des lunettes de protection

À part le casque, le port des lunettes de protection est aussi conseillé, surtout lorsque vous roulez sous le soleil. En plus de cela, mettez des chaussures fermées afin de limiter les dégâts au cas où une chute serait inévitable.

vous pourriez aussi aimer