Distance terre soleil : pourquoi varie t-elle ?

La terre est en orbite autour du soleil et elle passe par deux points particuliers que sont le solstice d’hiver et le solstice d’été. Le solstice d’hiver marque le début de l’hiver dans l’hémisphère Nord et la terre se trouve à ce moment précis plus proche du soleil que pendant l’été.

L’orbite de terre comme pour toutes les autres planètes du système solaire n’est pas circulaire (comme beaucoup le pensent !). Elle est en réalité elliptique et le soleil n’occupe pas forcément le centre de cette ellipse (il en est décalé) et par conséquent la distance terre-soleil n’est pas fixe.

A découvrir également : Epilateur à lumière pulsée : avis

La distance terre-soleil et l’alternance des saisons

La distance entre la terre et le soleil varie entre 147millions de kilomètres au début du mois de janvier et 152 millions de kilomètres en début du mois de juillet. Ces deux périodes particulières correspondent respectivement au solstice d’hiver et à celui d’été.

Il est assez difficile pour les non scientifiques de concevoir qu’il y ait une différence d’environ 5 millions de kilomètres entre ces deux valeurs. Cela peut se comprendre lorsque l’on considère une orbite circulaire (dans ce cas de figure la distance terre-soleil aurait été forcément la même égale au rayon de l’orbite).

Lire également : Droit d'auteur expliqué : définition, lois et protection de vos œuvres

Mais dans la nature, les choses sont complètement différentes. L’orbite de la terre autour du soleil est elliptique et en plus le soleil ne situe pas au centre de cette orbite. C’est ce qui explique cette variation de distance.

D’un autre côté, une idée assez répandue établit un lien de causalité entre l’alternance des saisons et la distance qui sépare notre planète de son étoile la plus importante (sans le soleil, la vie serait tout simplement impossible sur la terre).

Distance terre soleil : pourquoi varie t-elle ?

En réalité, c’est l’inclinaison de 23 degrés environ de l’axe de rotation de la terre par rapport à la normale (perpendiculaire) qui en serait la cause.

L’unité astronomique : utilisée pour exprimer les dimensions de l’univers

Comme nous l’avons déjà énoncé plus haut, la distance entre la terre et le soleil va varier très exactement entre 152 095 295 kilomètres en juillet et 147 091 144 kilomètres en janvier/février et cela sans aucune conséquence sur les habitants de la terre.

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’orbite de la terre autour du soleil est une ellipse. C’est ce qui explique que la terre soit plus proche du soleil en janvier et qu’elle passe par le point le plus éloigné en juillet. Ce qui fait tout de même une différence d’environ 5 000 000 km deux fois au cours d’une année.

Pour exprimer la distance entre la terre et le soleil, les scientifiques de l’Union Astronomique Internationale (UAI) définissent une nouvelle unité appelée l’unité astronomique. Elle est approximativement égale à la distance entre la terre et le soleil et elle est désormais fixée à la valeur de 149 597 870 700 mètres.

Cette distance a été officiellement gravée dans le marbre et par conséquent, elle ne fluctuera plus. Le changement dans l’appréciation de cette distance est aussi virtuel qu’arbitraire car elle n’a aucun impact réel sur notre vie au quotidien. La lumière du soleil mettra toujours 8 minutes environ pour parvenir à la surface de la terre.

vous pourriez aussi aimer