Comment devenir infirmière de santé au travail

13

La convention collective des services de santé au travail, révisée en 2013, intègre désormais les nouveaux métiers des services de santé au travail dont les infirmiers, pour lesquels elle a établi une fiche de poste et déterminé une rémunération annuelle.

Enfin, bien que 86 % des infirmiers en santé au travail estiment que les formations reçues sont enrichissantes, la moitié seulement s& 39;estime suffisamment formée pour assurer son rôle et assumer ses responsabilités (58%). En règle générale, les infirmiers en santé au travail consacrent 15% de leur temps aux activités en milieu de travail et 8% aux actions d’éducation collectives et de formation des salariés. Ces dernières comprennent entre autres : la réalisation de campagnes de prévention (49%), des consultations infirmières thématiques (36%), l’organisation de formation à la prévention des risques psychosociaux (17%) et chimiques (12 %). On est loin de la réalité : j’exerce en service autonome pour une très grande entreprise, un peu plus d’une centaine d’ IDE dont certaines en grande souffrance : plusieurs bouchent les trous et remplacent les absents, le coté secrétaire médicale l’emporte un peu trop sur le rôle propre non reconnu, non perçu par les salariés et l’entreprise car souvent non autorisé par le médecin, comme le fait remarquer binoute1. Durant cette visite, l’infirmier détermine les risques professionnels auxquels le salarié est exposé, puis délivre les informations et recommandations pour prévenir ces risques. Au quo& 173;ti& 173;dien, leur acti& 173;vité consiste en :
  des actions sur le lieu de tra­& 173;vail : conseil auprès des sala­& 173;riés et de l’employeur pour pré­& 173;ve­& 173;nir les ris­& 173;ques pro­& 173;fes­& 173;sion­& 173;nels, mettre en œuvre des recom­& 173;man­& 173;da­& 173;tions médi­& 173;ca­& 173;les, tech­& 173;ni­& 173;ques et orga­& 173;ni­& 173;sa­& 173;tion­& 173;nel­& 173;les, assu­& 173;rer la tra­& 173;ça­& 173;bi­& 173;lité des expo­& 173;si­& 173;tions pro­& 173;fes­& 173;sion­& 173;nel­& 173;les, gérer des situa­& 173;tions d’urgence, etc. Par son écoute atten­& 173;tive et bien­& 173;veillante il favo­& 173;rise le main­& 173;tien ou l’amé­& 173;lio­& 173;ra­& 173;tion de la santé phy­& 173;si­& 173;que et psy­& 173;cho­& 173;lo­& 173;gi­& 173;que du sala­& 173;rié.

Lire également : Combien de pas par jour pour être en bonne santé 

Outre le fait qu’il pla­& 173;ni­& 173;fie, orga­& 173;nise, convo­& 173;que, gère les visi­& 173;tes médi­& 173;ca­& 173;les, l’infir­& 173;mier effec­& 173;tue un entre­& 173;tien préa­& 173;la­& 173;ble au cours duquel il peut être amené à effec­& 173;tuer la bio­& 173;mé­& 173;trie, des exa­& 173;mens com­& 173;plé­& 173;men­& 173;tai­& 173;res et inter­& 173;roge le sala­& 173;rié sur les événements mar­& 173;quants sur­& 173;ve­& 173;nus depuis la der­& 173;nière visite, tant sur le plan pro­& 173;fes­& 173;sion­& 173;nel (chan­& 173;ge­& 173;ment de poste, dif­& 173;fi­& 173;cultés ren­& 173;contrées, condi­& 173;tions de tra­& 173;vail, vécu du tra­& 173;vail en géné­& 173;ral.

Dans le respect des dispositions du Code de la santé publique et sur la base du protocole écrit élaboré par le médecin du travail, l’infirmier de santé au travail a vocation à :.

A découvrir également : Qui est le ministre de la santé

Il va également recueillir des données sur l’entreprise, ce qui permettra à l’équipe pluridisciplinaire, animée et coordonnée par le médecin du travail, d’avoir une vue globale du milieu professionnel du salarié afin de pouvoir entreprendre des actions de terrain. Cette formation doit permettre aux infirmiers d’enrichir leurs missions puisqu’ils sont des acteurs de la santé en entreprise et que leur connaissance fine des salariés et des processus de travail doit être mise au service de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels.

Nos espaces dédiés

Participer aux actions en milieu de travail, notamment aux actions de prévention et d’éducation à la santé au travail en sensibilisant et en informant les salariés en matière de santé et sécurité au travail. La rédaction a rencontré plusieurs professionnels qui vous feront découvrir leur profession, leurs particularités, leurs émotions, leur expérience. En santé au travail, entre les différentes réformes, l’arrivée de nouveaux métiers et la mutation des anciens, il faut sans cesse réactualiser ses connaissances et mener en parallèle une veille sanitaire et juridique. Depuis le 1er juillet 2012, le médecin du travail peut confier certaines activités aux infirmiers, sous sa responsabilité, dans le cadre de protocoles écrits prévus à l’article R. Annettee .

Une bonne collaboration avec le médecin (pour 92 % d’entre-eux), la mise en place de façon autonome des procédures de fonctionnement du service (72%), une collaboration efficace et enrichissante avec l’équipe pluridisciplinaire (76%) et une relation de confiance avec les salariés sont autant de raisons qui expliquent leur satisfaction professionnelle. Après un point sur la situation médicale et professionnelle de chacun,l& 39;Infirmier(ière) effectuera les examens cliniques et paracliniques (poids, taille, tension artérielle, vaccins obligatoires, contrôles visuel, auditif et urinaire. Cet entre& 173;tien donne lieu à la déli& 173;vrance d& 8217;une attes& 173;ta& 173;tion de suivi qui ne com& 173;porte aucune men& 173;tion rela& 173;tive à l& 8217;apti& 173;tude ou l& 8217;inap& 173;ti& 173;tude médi& 173;cale du sala& 173;rié.

Grâce à ses connaissances médicales, l’infirmier d’entreprise est amené à réaliser des examens paracliniques ainsi que les entretiens infirmiers des salariés, tous les 5 ans minimum, pour le compte du médecin du travail. Depuis le 1er juillet 2012, le méde& 173;cin du tra& 173;vail peut confier cer& 173;tai& 173;nes acti& 173;vi& 173;tés aux infir& 173;miers, sous sa res& 173;pon& 173;sa& 173;bi& 173;lité, dans le cadre de pro& 173;to& 173;co& 173;les écrits prévus à l’arti& 173;cle R. Enfin, bien que 86 % des infirmiers en santé au travail estiment que les formations reçues sont enrichissantes, la moitié seulement s’estime suffisamment formée pour assurer son rôle et assumer ses responsabilités (58%).

Comme pour les autres spécialités, l& 39;Infirmier(ière) de santé au travail doit être en mesure de créer une relation de confiance avec son patient afin d& 39;établir un lien privilégié avec celui-ci.

Infirmier anesthésiste (IADE)

L’infir­& 173;mier pose un diag­& 173;nos­& 173;tic infir­& 173;mier et dirige le sala­& 173;rié si besoin vers un méde­& 173;cin exté­& 173;rieur en cas d’urgence et/ou vers le méde­& 173;cin du tra­& 173;vail si cela s’avère néces­& 173;saire. Cette obli& 173;ga& 173;tion de for& 173;ma& 173;tion doit per& 173;met& 173;tre aux infir& 173;miers d’enri& 173;chir leurs mis& 173;sions puisqu’ils sont des acteurs de la santé en entre& 173;prise et que leur connais& 173;sance fine des sala& 173;riés et des pro& 173;ces& 173;sus de tra& 173;vail doit être mise au ser& 173;vice de la santé au tra& 173;vail et de la pré& 173;ven& 173;tion des ris& 173;ques pro& 173;fes& 173;sion& 173;nels.
  des soins pres­& 173;crits par le méde­& 173;cin et des soins rele­& 173;vant du rôle propre infir­& 173;mier, dont : sur­& 173;veiller les trou­& 173;bles exis­& 173;tants ou poten­& 173;tiels, iden­& 173;ti­& 173;fier les situa­& 173;tions d’urgence ou de détresse, orga­& 173;ni­& 173;ser les visi­& 173;tes médi­& 173;ca­& 173;les et leur suivi, effec­& 173;tuer des exa­& 173;mens néces­& 173;sai­& 173;res et com­& 173;plé­& 173;men­& 173;tai­& 173;res, etc.

Par ailleurs, il est régu­& 173;liè­& 173;re­& 173;ment amené, dans l’exer­& 173;cice de ses fonc­& 173;tions, à rece­& 173;voir des sala­& 173;riés en dehors de la pré­& 173;sence du méde­& 173;cin du tra­& 173;vail et à effec­& 173;tuer des entre­& 173;tiens infir­& 173;miers (acci­& 173;dent du tra­& 173;vail, souf­& 173;france au tra­& 173;vail.

  d’autres actions de santé publi­& 173;que : suivi du rappel des vac­& 173;ci­& 173;na­& 173;tions, mise en œuvre des plans de pré­& 173;ven­& 173;tion col­& 173;lec­& 173;tive, etc. Une bonne collaboration avec le médecin (pour 92 % d& 39;entre-eux), la mise en place de façon autonome des procédures de fonctionnement du service (72%), une collaboration efficace et enrichissante avec l& 39;équipe pluridisciplinaire (76%) et une relation de confiance avec les salariés sont autant de raisons qui expliquent leur satisfaction professionnelle.
  des actions d’éducation pour la santé au tra­& 173;vail : éducation indi­& 173;vi­& 173;duelle et col­& 173;lec­& 173;tive, orga­& 173;ni­& 173;sa­& 173;tion de cam­& 173;pa­& 173;gnes.

Dans le res& 173;pect des dis& 173;po& 173;si& 173;tions du Code de la santé publi& 173;que et sur la base du pro& 173;to& 173;cole écrit élaboré par le méde& 173;cin du tra& 173;vail, l’infir& 173;mier de santé au tra& 173;vail a pour mis& 173;sion de :
 Réaliser les visi& 173;tes d’infor& 173;ma& 173;tion et de pré& 173;ven& 173;tion, ainsi que leurs renou& 173;vè& 173;le& 173;ments dans le cadre du suivi indi& 173;vi& 173;duel de l’état de santé des sala& 173;riés ;
 Réaliser les visi& 173;tes inter& 173;mé& 173;diai& 173;res effec& 173;tuées dans le cadre du suivi indi& 173;vi& 173;duel ren& 173;forcé ;
 Participer aux actions en milieu de tra& 173;vail, notam& 173;ment aux actions de pré& 173;ven& 173;tion et d’éducation à la santé au tra& 173;vail en sen& 173;si& 173;bi& 173;li& 173;sant et en infor& 173;mant les sala& 173;riés en matière de santé et sécu& 173;rité au tra& 173;vail ;
 Participer à des actions d’infor& 173;ma& 173;tion col& 173;lec& 173;ti& 173;ves conçues en col& 173;la& 173;bo& 173;ra& 173;tion avec le méde& 173;cin du tra& 173;vail et vali& 173;dées par lui ;
 Concourir au recueil d’obser& 173;va& 173;tions et d’infor& 173;ma& 173;tions dans le cadre d’enquê& 173;tes et d’études, y com& 173;pris épidémiologiques et de veille sani& 173;taire ;
 Réaliser éventuellement des fiches d’entre& 173;pri& 173;ses et des études de poste ;
 Participer aux actions visant le main& 173;tien et l’inser& 173;tion ou la réin& 173;ser& 173;tion des sala& 173;riés au poste de tra& 173;vail et dans l’emploi.   A savoir que les entretiens infirmiers représentent aujourd’hui 61% de l’activité des IST exerçant en SIE  et seulement 20% lorsqu’ils travaillent dans un service autonome. Les réunions formalisées ont lieu 1 fois par mois (avec les 2 médecins, l’assistante en santé et sécurité au travail et les assistantes médicales) et 1 fois tous les 2 mois avec les équipes pluridisciplinaires.

Car pour se sentir à l’aise dans leur exercice, ils considèrent qu& 39;il est nécessaire de connaître les postes de travail (88%), mais aussi les risques professionnels (86%) pour être en mesure de les évaluer (83%). Bien que leur objectif soit le même (veiller à la santé d’autrui, et pour eux, des salariés), les infirmiers en santé au travail (IST) peuvent exercer dans différentes structures. Ces dernières comprennent entre autres : la réalisation de campagnes de prévention (49%), des consultations infirmières thématiques (36%), l& 39;organisation de formation à la prévention des risques psychosociaux (17%) et chimiques (12 %). Ces entre­& 173;tiens spon­& 173;ta­& 173;nés cons­& 173;ti­& 173;tuent des éléments nota­& 173;bles dans le suivi indi­& 173;vi­& 173;duel du sala­& 173;rié et au niveau de la veille sani­& 173;taire. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

L’infirmier de santé au travail doit être titulaire d’un diplôme d’État d’infirmier et suivre une formation continue en santé au travail de 150 heures minimum ainsi qu’un stage en milieu de travail. Formation – Nomenclature et BSI bilan de soins infirmiers DPC Perpignan Clermont-Ferrand Saint-Etienne Cannes Salon de Provence Draguignan Perpignan Gap Gémenos Montpellier Valence Lyon Nîmes Annecy Avignon Montpellier Grenoble Paris Valence Nîmes 13 décembre 2019 .

L’infir& 173;mier de santé au tra& 173;vail peut être amené à se dépla& 173;cer dans les empri& 173;ses de la société (lorsqu& 8217;il est sur place) s& 8217;il est appelé par les sala& 173;riés (en cas de bles& 173;sure de l& 8217;un d& 8217;eux néces& 173;si& 173;tant des soins ou l& 8217;inter& 173;ven& 173;tion d& 8217;une per& 173;sonne pou& 173;vant donner les pre& 173;miers soins) : dépla& 173;ce& 173;ment seul ou avec le méde& 173;cin du tra& 173;vail, ou en l& 8217;absence de ce der& 173;nier et dans l& 8217;inca& 173;pa& 173;cité de le join& 173;dre, en lien avec le SAMU.

Nos espaces dédiés

Réaliser les visites d’information et de prévention, ainsi que leurs renouvèlements dans le cadre du suivi individuel de l’état de santé des salariés ;.

  • infirmier sante travail
  • infirmiere sante travail
  • infirmiers sante travail
  • services sante travail
  • service sante travail
  • diplome etat infirmier
  • travail infirmier sante
  • sante travail interentreprises
  • sante travail infirmier
  • prevention risques professionnels
  • sante securite travail
  • sante travail infirmiers
  • formation sante travail
  • metier infirmier sante
  • sante travail diplome
  • sante travail role
  • cadre protocoles ecrits

Profession Aide-Soignant(e)AMP Aides médico-psychologiquesASH Agent des services hospitaliersAssistante socialeAuxilaire de vieAuxiliaire de puéricultureCadre de SantéCentre de SantéChef de pôleDiététicienDirecteur d’établissementDirecteur des soinsDRHEducateur spécialiséErgothérapeuteInfirmier / InfirmièreInfirmier(e) anesthésisteInfirmier(e) de Bloc OpératoireInfirmier(e) de santé au travailInfirmier(e) de SSPIInfirmier(e) libéral(e)Infirmière CoordinatriceInfirmière puéricultriceKinésithérapeuteManipulateur radioMédecinOrthophonistePharmacienPodologuePréparateur en PharmaciePsychologuePsychomotricienPsychothérapeuteSage-FemmeSecrétaire médico-socialeTechnicien de laboratoire . L& 39;infirmier assure ses missions de santé au travail sous l& 39;autorité du médecin du travail de l& 39;entreprise ou sous celle du médecin du service de santé interentreprises intervenant dans l& 39;entreprise, dans le cadre de protocoles écrits. Par exemple, en faisant de la prévention des risques psycho-sociaux chez les aides à domicile, les infirmiers de santé au travail participent à ce que notre société aille mieux. Le Code du travail rend obligatoire la présence d& 39;un infirmier dans certaines entreprises, quelle que soit la forme du service de santé adoptée par ces entreprises (autonome ou interentreprises),  en fonction de leur effectif salarié :. «Un décret de 2012 portant sur la réforme de la santé au travail a instauré la consultation entretien infirmier, en alternance avec la traditionnelle consultation médicale, pour effectuer le suivi périodique des salariés».

Médical / Médico – technique

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!