Verizon demande poliment à FAC de lui permettre de verrouiller les téléphones pendant les 60 premiers jours.

Verizon logo

A voir aussi : Qualcomm promet un premier jeu de puces 5G intégré en 2020

  • Verizon indique qu’elle a demandé à la FCC d’approuver une nouvelle politique pour verrouiller ses téléphones intelligents à l’opérateur pendant 60 jours après l’achat.
  • Cette politique a déjà été exposée en 2018, mais Verizon l’a nié par la suite. Maintenant, c’est de retour.
  • Ajit Pai, le directeur de la FCC, est un ancien avocat de Verizon.

L’an dernier, Verizon a reçu une mise à jour de sa politique qui donnait l’impression qu’il y aurait une nouvelle période de 60 jours pendant laquelle les téléphones intelligents Verizon seraient verrouillés, c’est-à-dire ne pourraient être utilisés sur aucun autre fournisseur. Cependant, Verizon a rétracté la mise à jour et a nié que le changement de politique était imminent, attribuant plutôt la mise à jour « inexacte » à une « erreur informatique ».

Eh bien, je sais que cela peut vous choquer, mais il semble que Verizon ait changé d’avis et qu’il poursuive maintenant cette période de 60 jours de verrouillage (via DroidLife).

A découvrir également : OnePlus 7 rendrait la surface : Faut-il s'attendre à ce qu'il y ait des selfies pop-up, une triple installation de caméra ?

Dans un nouveau communiqué de presse, Verizon explique qu’elle a officiellement demandé à la Commission fédérale de la communication d’examiner son contrat d’utilisation du spectre de 2007 qui contient une clause interdisant définitivement à l’entreprise de verrouiller tous ses smartphones. Si la FCC dit qu’il est acceptable de violer cette clause, Verizon instaurerait alors cette politique de verrouillage de 60 jours.

Verizon dit qu’elle veut que cette politique de verrouillage soit approuvée par la FCC afin de prévenir le vol et la fraude des téléphones intelligents.

En passant, Ajit Pai est à la tête de la FCC, et il se trouve qu’il s’agit d’un ancien avocat de – vous l’avez deviné – Verizon.

Editor’s Pick

Verizon offrira maintenant un filtre d’appel de spam payé gratuitement à tous les clients

Verizon Il y a un peu plus d’un an, Verizon a déployé un service de filtre d’appel de spam dans le cadre de sa mise à niveau payante Call Filter. Aujourd’hui, la société a annoncé que le filtre d’appel de spam Verizon sera bientôt…

La FCC n’a pas encore fait de déclaration à ce sujet, mais si elle accède à la demande de Verizon, cela pourrait avoir un impact important sur les clients de Verizon. Avec une politique de verrouillage de 60 jours en vigueur, les clients qui paient directement un téléphone de Verizon – c’est-à-dire qui paient immédiatement et intégralement – ne pourront utiliser l’appareil qu’ils possèdent actuellement sur aucun autre fournisseur, sauf Verizon pendant deux mois. Après cette période de deux mois, il serait possible de déverrouiller l’appareil et de changer de support.

Cela serait particulièrement incommode pour les personnes qui voyagent beaucoup à l’étranger et qui aiment échanger leurs cartes SIM lorsqu’elles visitent d’autres pays.

Dans le cas des clients qui n’achètent pas le téléphone directement, mais qui paient par versements échelonnés, le téléphone est verrouillé par le transporteur jusqu’à ce que le téléphone soit entièrement remboursé. Cela peut sembler raisonnable (et c’est quelque chose que font d’autres transporteurs américains), mais comme nous l’avons mentionné précédemment, Verizon ne peut verrouiller aucun de ses appareils pour quelque raison que ce soit conformément à une clause d’un contrat d’achat de spectre LTE en 2007.

Il semble que tout soit entre les mains d’Ajit Pai et de la FCC maintenant. Voyons comment ça se passe.

SUIVANT : Nouveau nom, nouveaux licenciements : Verizon Media Group a éliminé 7 % de son personnel

vous pourriez aussi aimer